blanc_demi.jpg (299 octets)
blanc.jpg (306 octets)
Concert du vendredi 29 août 1997
Festival des Korrigans, Maël-Carhaix (22)

 

Festival des Korrigans : 500 personnes à la première


Nouvelle venue dans la vie associative locale, « Maël A Ouach », une association qui regroupe une soixantaine d'adhérents (jeunes pour la plupart) est partie sur les chapeaux de roues. Animation mais aussi formation musicale, animation culturelle et sportive, telles étaient les perspectives d'action envisagées par ce groupe très enthousiaste au moment de sa création. Et il entendait concrétiser d'emblée son dynamisme en organisant en cette fin d'été son premier « Festival des Korrigans ».

On attendait une foule d'amateurs de musique de style « Celte-rock », au vu de l'excellente affiche proposée. Même si le mauvais temps enlevait trop vite au festival cet air de fin de vacances, toute l'équipe du président Christophe Houarner se montrait véritablement satisfaite lorsque s'éteignaient les derniers feux de la rampe. Avec quelques 500 personnes dénombrées, on dépassait très largement les prévisions pessimistes. Une égale satisfaction de la part du public, qui en redemande, et des musiciens, enchantés de l'accueil qui leur a été réservé.

Une chose est désormais acquise, le festival des Korrigans est sur de bons rails et il ne fait aucun doute que la seconde édition aura bien lieu.

La soirée de vendredi débutait piano, avec cet apéro-rock qui n'a pas fait recette, quant à lui. Il faudra attendre une heure beaucoup plus tardive pour voir se remplir la salle du festival. Sont entrés en scène des groupes aussi connus que « The Khameleon » (rock celte); Gwenc'hlan (folk), ESP (rock) et PSG (folk) avec le trio de guitares Pelen-Siberil-Guichen. L'assistance était alors chauffée à blanc, mais, grâce à une organisation sans faille et une assistance parfaitement disciplinée, on n'a eu que des satisfaicits à distribuer.

Le Télégramme, 31 août 1997