- Revue Ethnotempos, chronique de X. B.  

- Chronique parue dans Celtics, n°2, Janvier 2001

Rangez tous vos a prioris au placard. Rangez votre savoir en matière de danse bretonne. Rangez vos sympathies pour des instruments traditionnels tels que la bombarde, le biniou-kozh. Vous n'en aurez pas besoin. Faites table rase et filez chez votre disquaire le plus proche acheter - on n'y va pas de main morte- cet "Un peu d'air". PLacez le disque dans votre lecteur et montez le volume à 5, voire 6 ou 7. Voici Gwenc'hlan. Un groupe qui ne fera jamais dans la dentelle. Un groupe qui ne va pas chercher son inspiration dans le répertoire traditionnel (c'est le moins que l'on puisse dire) mais qui écrit ses propres paroles et sa propre musique. "Le jour je mens", "Qu'en penses-tu?", "C'est ainsi", "Un peu d'air", "Un mâle de chien", "Où est la faille?", "Des points de suture", "Chacun son tour"... sont tous des titres originaux. Lancés sur les trousses de Matmatah, ou d'Armens (...), Gwenc'hlan ne cherche pas à adapter, voire arranger, mais à inventer. Douze titres qui en disent long sur ce groupe du centre-Bretagne né en 1996 grâce à l'initiative de deux frangins, "les frères Duro", issus d'une famille de fameux musiciens traditionnels bretons, dont l'un chante (Gaël) et l'autre pas. D'ailleurs à ce propos si on avait un minuscule morceaux de sucre à casser sur le dos de quelqu'un (mais minuscule le morceau), ce serait peut-être sur le dos de Gaël qui, semble-t-il, en fait un peu trop avec sa voix de baryton à la Marc Lavoine. L'animal aurait été moulé dans un boomer de concert que ça ne nous étonnerait point, lui qui joue déjà... de la basse. Bref ! A leurs côtés on retrouve deux complices du début : David Jeanningros (guitare) et Fred Bail (cornemusen et flûte). Alors il y a quand même une pincée d'instruments traditionnels ? Réponse : oui ! Pour ceux qui voudraient être rassurés. Rajoutez une bonne dose de batterie avec hervé Batteux (ex-batterie de Stivell et Pat O'May) et vous aurez fait le tour des identités. Après deux CD (...) Gwenc'hlan continue donc d'étonner son auditoire avec une atmosphère plus proche de l'univers de Miossec ou d'Alain Bashung que du Bagad de Lann Bihoué. De Glomel à Rostrenen en passant par Carhaix, Les Vieilles Charrues ou l'interceltique de Lorient, Gwenc'hlan a déjà effectué plus de 200 concerts en France et en Europe. Ces précurseurs, de ce que l'on pourrait appeler la "nouvelle vague" de la... variété bretonne [?!!?!] possède la vitalité musicale de leur région d'origine, le Kreiz Breizh, mais ont choisi d'exprimer leurs celtitudes urbaines, modernes, par le rock. Décapant.




Retour

 

 

Site optimisé en 800x600
Police de caractères : Comic Sans MS
Cliquez pour la télécharger

 

© Isabelle Saint-Jean, 1997 - Février 2001